Vous déterminez au quotidien votre consommation énergétique

Choix de son véhicule, style de conduite ou état optimal du véhicule: de nombreux facteurs influencent la consommation énergétique lorsqu'on conduit une voiture. En étant bien informé et en se comportant bien, on ménage l'environnement mais aussi son propre portemonnaie.   

umweltbewusst_fahren_920px.jpg


Règles

Une consultation des instructions des constructeurs sur la consommation normalisée d'une voiture de tourisme montre une nette baisse au cours de ces dernières années. Les voitures sont de plus en plus puissantes et consomment de moins en moins. Mais: la consommation effective de nombreux véhicules neufs est en moyenne de 20 à 30% supérieure aux indications du constructeur automobile. En termes concrets, cela signifie que si quelqu'un parcourt 15 000 kilomètres par an, il dépense en moyenne CHF 400.– à 500.– de plus pour son carburant que ce qu'il aurait pu supposer en se basant sur les indications du constructeur.


Pour se rapprocher tout du moins de la consommation normalisée au quotidien, les facteurs suivants doivent être pris en compte:

  • un entretien irréprochable du véhicule
  • des accessoires idéaux pour le véhicule (pneus et lubrifiants)
  • un mode de conduite efficient sur le plan énergétique (EcoDrive)
  • l'utilisation économique de consommateurs électriques comme le chauffage et la climatisation
  • éviter les bagages et porte-bagages inutiles.
     

Vous pouvez aussi demander à votre garagiste de vous conseiller précisément sur ces facteurs. Par exemple dans le cadre du CheckEnergieAuto.


vers le haut