La climatisation - un compagnon pratique tout au long de l’année

Lors de leur introduction à la fin des années 60, les climatisations étaient considérées comme un privilège de la classe de luxe. Aujourd'hui, la majorité des voitures neuves roulant en Suisse sont équipées d’une climatisation. Avantages: elle garantit des températures agréables en été et s’avère très utile en hiver pour désembuer les vitres car elle enlève beaucoup d'humidité de l'habitacle. En effet: des vêtements mouillés, des chaussures humides et la respiration embuent rapidement les vitres par des températures de moins de 5°C. Nombreux sont ceux qui continuent malgré tout à rouler dans de telles conditions et dégagent rapidement d’un revers de main un petit coin de pare-brise pour voir la route au travers de cet «écran». Ce n'est pas une bonne idée: avoir une bonne visibilité au travers de vitres non embuées est une condition fondamentale de la sécurité sur les routes. Un contrôle dans un garage de l'UPSA assure à tout moment un fonctionnement parfait de la climatisation.

klimaanlagen_wartung_920px.jpg

Un bon entretien est important

Afin que la climatisation fonctionne parfaitement, elle doit être correctement entretenue. Un premier contrôle doit être effectué au bout de trois à quatre ans puis répété tous les deux ans. Les entreprises membres de l'UPSA garantissent une maintenance compétente. Elles proposent également le document d'entretien et d'information pour les climatisations intitulé «Monter à bord et se détendre». Un contrôle régulier de la climatisation (et notamment la présence de quantités suffisante de fluide et d'huile frigorigène) est utile et permet de se prémunir contre d'éventuelles réparations onéreuses.


Pour ne rien sentir

En effet, lorsqu'on n'utilise la climatisation qu'en hiver ou pour de courts trajets, il reste de l'humidité dans l'évaporateur. Résultat: des champignons et bactéries se propagent et une odeur désagréable commence à se répandre dans la voiture. L'évaporateur peut certes être nettoyé et désinfecté en atelier mais des mesures préventives s’avèrent plus judicieuses:

  • Toujours éteindre la climatisation cinq minutes avant la fin du trajet pour que l'évaporateur puisse sécher.
  • Changer régulièrement les filtres à pollen et à charbon actif car sinon, on a un effet retour sous forme de catapulte à bactéries.

L'augmentation de la consommation en carburant, l’un des inconvénients de la climatisation, se fait moins sentir en hiver. Une fois que la voiture est à bonne température, il est possible de désactiver la climatisation. Ces dernières années, d'autres progrès ont été réalisés dans le domaine de la protection de l'environnement: le fluide frigorigène R12 utilisé auparavant et d'autres substances riches en CFC connus pour leur effet de destruction de la couche d'ozone sont interdits depuis 1995. Ils ont été remplacés par le R134a dépourvu de chlore qui est moins toxique pour l'environnement. Le R134a reste quand même un gaz à effet de serre. C’est la raison pour laquelle les défauts d'étanchéité du système doivent être éliminés le plus rapidement possible. Afin de réduire l'effet négatif sur le climat, un nouveau frigorigène est utilisé sur les nouveaux véhicules, le R1234yf.


Cinq conseils pour la climatisation en hiver

  • Conformément aux directives, le garage de l'UPSA change le filtre à air frais.
  • Même lorsque la climatisation n'est pas utilisée pendant tout l'hiver: elle doit fonctionner quelques minutes une fois par semaine. Cela évite les «dégâts dus à l'inactivité» sur le compresseur et le circuit frigorigène.
  • L'utilisation de désinfectants aide à lutter contre les odeurs désagréables avec passage de préférence une fois par an chez un spécialiste de la climatisation dans un garage de l'UPSA.
  • Quand vous rentrez dans la voiture, démarrez immédiatement le moteur, allumez la climatisation, mettez l'air sur circuit fermé, orientez les buses d’aération vers les vitres et réglez la ventilation sur la position Fort. Attention: lors d'un démarrage à froid, le moteur a plus besoin de la chaleur que les passagers. Ne mettez le chauffage au maximum qu'au bout de quelques minutes.
  • Arrêtez la climatisation quelques instants avant l'arrêt du véhicule afin que l'évaporateur puisse sécher.

vers le haut