Reconnaissance au plus haut niveau

Entretien relatif à la recertification du 23 avril 2018 : (de g. à dr.) Karl Baumann (solution par branche), Peter Furrer (inspecteur cantonal du travail de Lucerne), Natalie Spoljaric (SECO) et Christina Schiesser (centre pour la médecine du travail, l’ergonomie et l’hygiène AEH).

7 juin 2018 upsa-agvs.ch – Un socle sain et une croissance qui se poursuit : après un travail de préparation long et intensif, la solution par branche de la branche automobile et des deux-roues (SAD) a été recertifiée avec succès. Pourquoi cette recertification a lieu tous les cinq ans et quelle est son importance pour les membres : nous vous l’expliquons ci-dessous

tki. La satisfaction règne au sein du secrétariat de la solution par branche SAD : la solution par branche pour la sécurité au travail et la protection de la santé SAD a vu sa certification prolongée de cinq ans. « Un tour de force », selon Karl Baumann, responsable de la sécurité au travail et de l’environnement à l’UPSA, qui tient fièrement une lettre de félicitations du responsable MSST Christophe Iseli à la main. Cette recertification représente à la fois des efforts et une récompense.

De la branche, pour la branche : une solution pour toutes les associations membres de l’organisme responsable
Ainsi, toutes les entreprises sont légalement tenues d’appliquer en leur sein la directive 6508 (sécurité au travail et protection de la santé). Les solutions par branches constituent des systèmes de sécurité particuliers pour chaque branche : ce sont pour ainsi dire des manuels techniques de sécurité. Elles sont portées par les partenaires sociaux d’une branche et développées en coopération avec des spécialistes de la sécurité au travail. Elles établissent des listes de contrôle et proposent diverses prestations. « La concrétisation et la mise en œuvre doivent cependant se faire au sein de chaque entreprise », explique Karl Baumann, directeur de l’organisme responsable.
 
Monsieur Baumann, la CFST (Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail) décrit la solution par branche comme une voie royale pour les PME. Pourquoi ?
Karl Baumann : Le large soutien dont bénéficient les solutions par branches parle déjà de lui-même. À la fin de mars 2018, 80 solutions par branches étaient certifiées à côté des solutions types et des solutions par groupes d’entreprises. Notre solution par branche réunit l’UPSA, l’Union Suisse des Carrossiers USIC, 2roues Suisse, l’Association suisse du pneu ASP, l’association Swiss Automotive Aftermarket SAA et ParkingSwiss, ce qui témoigne aussi de la solidarité de notre branche. Les syndicats Unia et Syna siègent également dans notre organisme responsable.
 
Pourquoi cette recertification était-elle nécessaire ?
La CFST entend maintenir le niveau des solutions collectives MSST au sens d’une assurance qualité. La recertification vérifie ce transfert de savoir-faire. Par ailleurs, le développement économique suit son cours. Des changements structurels dans les processus de travail nécessitent une mise à jour permanente de l’appréciation du risque et des mesures qui en découlent. La recertification sert à examiner si les solutions collectives MSST ont été mises à jour régulièrement.

Qu’attend-on des solutions par branches, des solutions types et des solutions par groupes d’entreprises ?
Que le contenu et les fonctions de la solution interentreprises soient régulièrement vérifiés et, si nécessaire, remis en question. On veille en particulier à ce que le recours aux spécialistes MSST soit bien organisé. Chaque organisme responsable est tenu de conclure des conventions écrites avec les spécialistes MSST et d’actualiser l’appréciation du risque. La formation continue et le perfectionnement sont aussi des éléments centraux. La recertification sert à examiner si des opérations thématiques ponctuelles et des formations sont régulièrement mises sur pied. En outre, le financement d’une solution interentreprises MSST doit être assuré : c’est le seul moyen pour une solution par branche de fonctionner de manière efficace. On attend également de l’organisme responsable qu’il encourage les entreprises et les groupes d’entreprises affiliés à s’investir activement pour la mise en œuvre de la solution MSST. La CFST attend un rapport d’expérience pour juger de l’ensemble des activités.
 
Comment se déroule une recertification ?
Dans le cadre d’un audit, la personne chargée par le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) évalue l’état de la solution interentreprises MSST et dresse un rapport assorti d’une proposition à l’intention de la commission spécialisée 22 « MSST » de la CFST. Dans notre cas, l’inspecteur cantonal du travail responsable de notre branche était également présent. La commission spécialisée 22 de la MSST a ensuite évalué, sur mandat de la CFST, la solution interentreprises MSST, et prolongé la validité de l’accord pour cinq ans

Plus il y a de membres, moins chères sont les primes
La SAD est un partenaire sûr et efficace pour toutes les entreprises en matière de sécurité au travail et de protection de la santé. Et son action porte ses fruits, comme le confirme aux médias de l’UPSA le président de la direction de la Suva, Felix Weber (cf. interview AUTOINSIDE 4/18, page 62) : « Au cours de cette dernière décennie, le nombre d’accidents survenus dans la branche automobile (classe de risque 13D) a baissé d’un sixième.

C’est une tendance réjouissante, meilleure même que la moyenne de toutes les branches assurées par la Suva. » Les entreprises qui se sont ralliées à la SAD présentent en moyenne moins d’accidents : « L’adhésion en vaut donc la peine. » Et plus le taux d’accidents dans la classe de risque 13D est bas, moins les primes sont chères.
 
S’affilier à la SAD dès à présent
La SAD privilégie les solutions simples, en adéquation avec la pratique, conformes à la législation en vigueur et rentables. La solution en ligne innovante « asa-control » (asa = nom allemand de la SAD) veille par exemple à l’application correcte de la directive CFST 6508 et décharge les membres de la SAD de ce souci. « asa-control » accompagne chaque entreprise – petite, moyenne ou grande – dans les domaines de la sécurité au travail, de la protection de la santé, de la formation interne, de la maintenance et des dossiers de suivi de maintenance. Tous les membres d’une association de la branche bénéficient d’une réduction sur la cotisation d’adhésion et la cotisation annuelle.
 
Vous obtiendrez davantage d’informations sur www.safetyweb.ch, en écrivant un e-mail à info@safetyweb.ch, en appelant le numéro gratuit 0800 229 229 ou en vous adressant  au secrétariat de la SAD.
 

Plus d'informations

Weitere Informationen finden sich unter www.safetyweb.ch, sind per E-Mail an info@safetyweb.ch oder bei der Gratishotline 0800229229 der Geschäftsstelle BAZ erhältlich:

Secrétariat SAD : Wölflistrasse 5, Case postale 64, 3000 Berne 22.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie