Stagnation de haut niveau

11 avril 2018 upsa-agvs.ch - Après une légère amélioration enregistrée au trimestre précédent, les données conjoncturelles des entreprises rassemblées dans swiss automotive aftermarket (SAA) ne présentent pas de poursuite de cette tendance encourageante. Les prévisions de tendance confirment cependant le maintien du niveau.
 
pd. Les valeurs s’étendant de «bon à satisfaisant» restent encourageantes dans tous les facteurs conjoncturels : le chiffre d’affaires et la situation de l’emploi affichent 100 %, le niveau de rendement 95 %. Ces excellentes valeurs ont cependant une faille, à savoir le report respectif de «bon» à «satisfaisant».

En voici les détails : le nombre d’entreprises à estimer bon le niveau de rendement perd 20 %, passant à 23 % (contre 43 % au trimestre précédent). 72 % des membres SAA considèrent le niveau de rendement comme satisfaisant (49 % au trimestre précédent) et 4 % le jugent mauvais (9 % au trimestre précédent).

Le chiffre d’affaires est similaire. 38 % des membres SAA considèrent leur chiffre d’affaires comme bon (57 % au trimestre précédent). Les chiffres sont estimés comme satisfaisants par 62 % des entrepreneurs (36 % au trimestre précédent) et nous sommes heureux de constater qu’aucune entreprise ne juge son chiffre d’affaires comme étant mauvais (6 % au trimestre précédent).

Les valeurs de la situation de l’emploi restent quant à elles positives : bonne, 49 % (60 % au trimestre précédent), satisfaisante, 51 % (38 % au trimestre précédent) et mauvaise, 0 % (2 % au trimestre précédent).
 
Prévisions concernant la tendance du 2e trimestre 2018
Il ressort des prévisions de tendance le maintien du standard relativement élevé dans les différents paramètres relevés. 45 % des membres SAA (36 % au trimestre précédent) espèrent une amélioration du chiffre d’affaires, 53 % s’attendent à une stagnation (57 % au trimestre précédent) et 2 % des entreprises prévoient un recul des ventes (4 % trimestre précédent). 23 % (17 % au trimestre précédent) s’attendent à un meilleur niveau de rendement, 62 % à une stagnation (68 % au trimestre précédent) et 15 % à un recul (15 % au trimestre précédent).
 
Interrogées sur la situation de l’emploi, 28 % des entreprises ont indiqué s’attendre à une amélioration (13 % au trimestre précédent), 72 % à une stagnation (85 % au trimestre précédent). Aucune entreprise ne prévoit une aggravation de la situation de l’emploi (2 % au trimestre précédent). Aucune entreprise SAA n’envisage d’avoir recours au chômage partiel. Les coûts en matière d’effectifs restent également inchangés.

Passant de 64 % à 53 %, un peu moins de membres SAA s’attendent à une tendance ascendante des coûts relatifs au matériel, 47 % prévoient une stagnation (34 % au trimestre précédent) et aucune des entreprises interrogées ne s’attend à un recul (2 % au trimestre précédent).
 
Évaluation
L’évolution économique suisse est actuellement des plus réjouissantes. Intense, la conjoncture étrangère soutient le commerce extérieur et le climat favorable aux investissements stimule la demande nationale. Une sensible nouvelle amélioration du marché du travail et une hausse modérée du renchérissement ressortent de la bonne évolution conjoncturelle.

Le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l’EPF Zurich prévoit donc pour 2018 +2,5 % de croissance du PIB et le Secrétariat d’État à l’économie (Seco) +2,4 %, soit plus qu’au trimestre précédent.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie