Un premier trimestre équivalent à celui de l'année précédente

3 avril 2018 agvs-upsa.ch – Le marché automobile en Suisse et dans la principauté du Lichtenstein comparable à celui de l'année précédente.

pd. Exactement 72'809 véhicules neufs ont été mis en circulation depuis le début de l'année. Cela correspond à une légère baisse de 680 immatriculations ou 0,9% par rapport à l'année précédente, ce qui s'explique en partie par les Fêtes de Pâques qui chevauchent la fin du trimestre, donnant au mois de mars 2 jours ouverts de moins et justifie donc une baisse de 7,8% par rapport à Mars 2017.
 

Grafique marché automobile derniers 12 mois . (Source : obs / auto-suisse)

Allein im März wurden bei den kantonalen Strassenverkehrsämtern 28'126 Neuimmatrikulationen von Personenwagen registriert. Auf den Vorjahresmonat fehlen 2'383 Einheiten, aber eben auch zwei Werktage. Angesichts der rund 1'400 Personenwagen, die im vergangenen Jahr an einem durchschnittlichen Werktag eingelöst wurden, war der März auf den zweiten Blick also gar kein so schlechter Auto-Monat. Eine objektivere Bewertung des Frühlingsgeschäfts kann Ende April erfolgen. Im gerade gestarteten vierten Monat des Jahres werden die zwei im Vergleich zum Vorjahr verlorenen Werktage wieder aufgeholt.

Pour le mois de mars seulement, 28'216 nouvelles voitures ont été immatriculées. Ce sont 2'383 unités de moins qu'en mars 2017, du aux deux jours ouverts de moins. Et si on considère qu'en mars 2017, 1'400 nouvelles voitures ont été immatriculées chaque jour ouvrable, Mars n'a pas été un si mauvais mois. Fin avril permettra une analyse plus réaliste des activités du printemps, le 4ème mois de l'année permettant en effet de rattraper les jours ouverts manquants jusqu'au 31 mars.

Le premier trimestre a été cependant très bon pour les véhicules à propulsion alternative. Avec une part de marché de 6,4% en mars, les véhicules électriques, à gaz, hybrides et à pile à combustible marquent même une hausse de 1,5 point sur le mois et de 28,5% sur le trimestre. Et pour le trimestre, tous les types de propulsion alternative sont en augmentation. Le bouclement du premier trimestre sur une note positive confirme l'objectivité de notre communication « 10/20 » confirme le porte-parole d'auto-suisse Christoph Wolnik : « Le développement de la vente des véhicules à propulsion alternative est réjouissant. Et à Genève déjà, il était possible de se rendre compte des efforts de la branche pour amener ces nouvelles technologies sur le marché à court et moyen terme. Nous sommes confiants d'atteindre notre objectif de 10% de part de marché avec les véhicules électriques et les plug-in hybride en 2020. » Ceci naturellement à condition que les conditions cadres telles que les infrastructures de recharge soient mises en place rapidement, commente Wolnik.

Les chiffres détaillés par marque sont à disposition ici.

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie