Derendinger prend en charge l'après-vente d'Elaris

Un partenariat électrisant

Derendinger prend en charge l'après-vente d'Elaris

5 février 2024 agvs-upsa.ch – Lors de l'Auto Zürich en novembre 2023, la marque électrique Elaris s'est présentée ainsi que ses deux derniers modèles, le Beo et le Dyo. Les responsables d'Elaris (Suisse) SA ont maintenant pu annoncer leur partenariat avec Derendinger dans le domaine de l'après-vente. pd/jas
 
artikel_beide-modelle.jpg
Les deux modèles Dyo (à gauche) et Beo ont été présentés pour la première fois en Suisse lors de l'Auto Zürich 2023. Photo : médias de l'UPSA

 
Avec Elaris, une autre marque de véhicules chinoise veut prendre pied sur le marché suisse. L'importateur de vin Lars Stevensons du Palatinat (D) fait adapter les modèles des marques chinoises Dorcen, Skywell et GAC selon ses souhaits pour le marché européen et les vend dans notre pays sous la marque Elaris. Aujourd'hui, Elaris (Suisse) SA et SAG Suisse SA ont conclu un partenariat qui confie à Derendinger la responsabilité du service après-vente. Cela comprend notamment le stage et le support technique (informations techniques, aide au diagnostic) pour les partenaires de vente et d'après-vente d'Elaris, ainsi que la gestion et la logistique complètes des pièces de rechange.
 
L'offre comprend le Beo (à partir de 39'990 francs), un SUV électrique avec toit ouvrant panoramique, possibilité de recharge bidirectionnelle, systèmes d'assistance complets et une autonomie pouvant atteindre 646 km (modèle avec équipement supplémentaire, selon WLTC), ainsi que le Micro-Electric-Car Dyo. Ce véhicule maniable à deux places offre suffisamment de place pour les achats, les bagages et toutes sortes d'aventures (coffre de 229 l) et a une autonomie de 256 km (selon WLTC) grâce à une batterie de 30 kWh. Le Dyo est disponible à partir de 19'990 francs. En outre, la gamme de véhicules Elaris comprend encore la berline Jaco, la voiture compacte polyvalente Leo ainsi que les deux véhicules utilitaires légers Caro et Caro S.
 
artikel_handshake.jpgLe CEO de Derendinger Karl Heusi (à gauche) lors de la poignée de main avec Mariano De Palatis, président administratif d'Elaris (Suisse) SA. Image : Derendinger

Monsieur Heusi, pourquoi avez-vous choisi Elaris parmi les nombreuses marques automobiles chinoises qui cherchent à s'implanter en Europe chez Derendinger ?
Karl Heusi, CEO Derendinger : Nous sommes convaincus par l'offre et le concept d'Elaris. Le fait qu'avec Elaris, nous n'ayons pas une marque, mais plusieurs marques dans notre offre est un atout définitif. L'alchimie et l'approche simple d'Elaris nous ont également confortés.

Derrière Elaris, il y a en fait trois constructeurs automobiles chinois différents. Est-ce un défi supplémentaire pour l'après-vente ?
Ce qui est un atout dans la vente est une complexité supplémentaire dans l'après-vente. Mais ce n'est pas nouveau pour nos partenaires et pour nous. Nous couvrons déjà (presque) toutes les marques de voitures.

artikel_elaris.jpgMariano De Palatis avec l'Elaris Dyo à l'Auto Zürich en novembre 2023. Photo : médias de l'UPSA

Derendinger est responsable du secteur après-vente. Qu'est-ce qui en fait partie ? Qu'est-ce qui ne l'est pas ?
L'après-vente comprend l'approvisionnement en pièces de rechange, le stage technique, la hotline technique et le conseil aux partenaires en cas de garantie, mais pas le traitement effectif des garanties.
 
Que faut-il pour devenir un revendeur Elaris en Suisse et où les garagistes intéressés peuvent-ils s'annoncer ?
L'ingrédient le plus important est la joie de saisir une opportunité, tout en sachant que de nombreux points sont encore ouverts. Nous avons défini un profil d'exigences (modeste) – aussi bien Elaris Suisse que nous-mêmes nous réjouissons d'accueillir d'autres personnes intéressées.
 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

3 + 9 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires