Le Salon de l’auto n’aura pas non plus lieu en 2022

Nouveau report

Le Salon de l’auto n’aura pas non plus lieu en 2022

7 octobre 2021 agvs-upsa.ch – Une fois encore, rien. Le Salon de l’auto de Genève n’aura pas lieu non plus en 2022. Selon l’annonce faite par le Comité du Salon du Geneva International Motor Show (GIMS), le salon est reporté à 2023. La raison: des «problèmes sectoriels liés à la pandémie de COVID-19».

sco/pd. La décision a à la fois été prise dans l’intérêt des constructeurs et dans celui des amoureux de l’automobile. Les organisateurs affirment ne pas avoir eu le choix. L’annulation n’est pas vraiment surprenante, même si le directeur du GIMS, Sandro Mesquita, avait annoncé début octobre au journal «Blick» qu’il y aurait une édition 2022. En fait, une décision relative à la tenue du salon aurait déjà dû être prise mi-septembre, mais elle a été reportée. Manifestement aussi en raison du manque d’exposants. Suite à l’interruption en 2020 et 2021 liée à la pandémie, les responsables ne veulent pas parler d’annulation, mais de report. Selon la lecture officielle, «les démarches déjà engagées en vue du développement de la plate-forme sont poursuivies, de sorte que le Salon de l’auto 2023 puisse avoir plus d’impact».
 
Les responsables genevois justifient cette annulation d’une part par les restrictions de voyage persistantes imposées aux exposants internationaux, aux visiteurs et aux journalistes en raison de la pandémie et, d’autre part, par la pénurie de semi-conducteurs qui entrave actuellement la production dans le monde entier. Les grands constructeurs ont tout simplement d’autres priorités.
 
«Nous avons tout essayé pour réactiver le Salon de l’auto de Genève 2022», déclare Maurice Turrettini, président du Comité du salon. «Malgré tous nos efforts, nous devons regarder la réalité en face: la pandémie n’est pas sous contrôle et représente un grand danger pour une grande manifestation en intérieur comme le GIMS. Mais nous considérons que cette décision est un report, pas une annulation. J’ai bon espoir que le Salon international de l’automobile de Genève fasse son grand retour en 2023, plus fort que jamais.»
 
Sandro Mesquita, directeur du GIMS, ajoute: «De nombreux exposants ont souligné que les impondérables liés à la pandémie de COVID-19 ne leur permettaient pas de prendre un engagement ferme pour le GIMS 2022. À cela s’ajoute l’impact négatif de la pénurie actuelle de semi-conducteurs sur les constructeurs automobiles. La crise des puces va probablement perdurer l’année prochaine, avec des conséquences financières négatives pour les OEM. En ces temps incertains, de nombreuses marques ne sont donc pas en mesure de s’engager à participer à un salon qui aurait dû avoir lieu dans un peu plus de quatre mois. Après avoir pris en considération tous les facteurs, il est apparu clairement qu’il était nécessaire de reporter le salon et de communiquer la nouvelle le plus tôt possible afin d’éviter une annulation de dernière minute.

 

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

2 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires