Un tête-à-tête avec le champion d’Europe

Chat vidéo en direct avec D. Schmid

Un tête-à-tête avec le champion d’Europe

8 octobre 2021 upsa-agvs.ch – Damian Schmid a décroché une médaille d’or sensationnelle qui vient couronner sa récente participation au concours des métiers EuroSkills. Le mécatronicien d’automobiles transmet désormais sa fascination pour les métiers de l’automobile. Faut-il être costaud pour faire ce métier? Qu’en est-il de l’école? Il a répondu aux questions des jeunes dans un chat vidéo en direct.

20211008_webchat_text.jpg
Pendant le chat vidéo en ligne, Damian Schmid a exhorté les jeunes à tenir bon s’ils sont en difficulté. Screenshot: SwissSkills

cst. Quelles conditions doivent être réunies pour exercer ton métier? Damian Schmid explique qu’il vaut mieux être fort en physique, en sciences et en math, avant de souligner: «Il faut faire preuve d’intérêt. Avec de l’intérêt, il est possible d’apprendre presque tout!» Il a évoqué les tests d’aptitude dans le chat vidéo en ligne diffusé sur la plate-forme d’inspiration SwissSkills-Connect. Ces tests permettent de déterminer avant le début de l’apprentissage la formation de base qui convient à un jeune et si ce dernier satisfait aux nombreuses exigences requises.

Faut-il être costaud pour faire ce métier? «Une force physique normale suffit amplement», déclare le jeune homme de 22 ans. Il a raconté qu’il faisait une tête de moins pendant sa première année d’apprentissage et qu’il était incapable de monter des roues. Aujourd’hui encore, il ne fait pas partie des plus grands, mais cela ne constitue pas un obstacle. «On n’est jamais seul dans l’atelier, il y a toujours quelqu’un pour prêter mainforte.» Les femmes ne rencontrent pas non plus de problèmes majeurs. «Lorsque les choses se compliquent, même les plus forts doivent solliciter de l’aide», a-t-il affirmé en souriant.

Qu’en est-il de l’école? «L’école n’a jamais été une contrainte pour moi, je m’y suis toujours rendu avec plaisir», a répondu le mécatronicien d’automobiles, orientation véhicules utilitaires, originaire de Nesslau (SG). Il appréciait les branches enseignées et le fait de retrouver des jeunes partageant les mêmes centres d’intérêt en classe. «Lors du parcours, on commence par l’essentiel pour la voiture, les pneus. On passe ensuite au châssis, aux freins, au moteur et au système électrique. Les connaissances sont transmises progressivement pour faire comprendre le fonctionnement d’une voiture.»

Quel est l’aspect le plus agréable pour toi? «Lorsque le travail est fini au bout de deux ou trois jours de travail et que le véhicule peut être remis au client après avoir ét nettoyé.» C’est un sentiment agréable quand tout fonctionne à nouveau, que le client est content et qu’il peut retourner au travail à bord de sa voiture.

Comment as-tu réussi à donner le meilleur de toi-même aux EuroSkills? Divers facteurs interagissent, d’après le champion d’Europe. «Il faut rester motivé jusqu’au bout et prendre plaisir à ce qu’on fait.» Il aime travailler sous pression, être autonome, relever de nouveaux défis et être confronté à ses propres limites.

Que fais-tu maintenant? Il étudie à la haute école spécialisée de Bienne pour devenir ingénieur en génie automobile, a déclaré Damian Schmid. Il souhaite travailler en R&D sur les moteurs à combustion. «On peut aussi rester à l’atelier et suivre une formation continue de diagnosticien d’automobiles», a-t-il ajouté. Il est aussi possible d’effectuer la formation de coordinateur/trice d’atelier automobile ou de conseiller/ère de vente automobile. «Les métiers de l’automobile sont assortis de nombreuses opportunités de perfectionnement!», a souligné Damian Schmid pour conclure le chat vidéo en ligne de 20 minutes.

Source couverture: Tatjana Schnalzger/EuroSkills
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

2 + 17 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires