Aussi clair que le jour

Technique d’éclairage automobile

Aussi clair que le jour

23 mai 2023 agvs-upsa.ch – La ville allemande d’Herbrechtingen est l’un des centres névralgique de l’éclairage de voitures. Osram est un acteur mondial du marché des systèmes d’éclairage. Bilux, halogène, xénon ou LED : depuis plus d’un siècle, Osram rythme les innovations dans l’éclairage automobile. Une visite.

inhalt_01_920px.jpg
Osram est impliqué dans l’automobile depuis des décennies. Parmi les nombreux prix remportés par ses produits, on peut citer le « German Innovation Award », un prix interprofessionnel récompensant les produits et les solutions innovantes.

cym. « Regardez, ici : cette petite irrégularité sur le bord n’a rien à faire là. » Martin Pollithy ne cesse d’être surpris par de telles phrases de ses collaborateurs. Il est ingénieur de production chez Osram et nous guide à travers l’usine. Des flammes, de l’azote, du gaz, de la chaleur pour produire à un rythme effréné des halogènes H7 pour phares de voiture. Juste avant le soudage et le test de dureté final, 300 lampes quasi-finies font un arrêt au contrôle qualité. « Il est toujours étonnant de voir comment l’œil expérimenté de nos collaborateurs note en un clin d’œil les défauts les plus subtiles. À moi, il me faudrait une loupe pour ça », admet Martin Pollithy.

La petite ville souabe d’Herbrechtingen et ses 13 000 habitants est un acteur majeur de l’éclairage automobile avec son usine Osram, où tout est parfaitement pensé. Des caméras spéciales contrôlent également en permanence la qualité et trient les produits en cas d’anomalies minimes. Les lignes de production tournent 5 jours sur 7, 24 h/24. Certaines de ces machines sont en service depuis des décennies. « Ce savoir-faire nous distingue : nous avons nos propres machines, qui n’existent pas sur le marché et que nos ingénieurs continuent de développer », ajoute encore l’ingénieur.

inhalt_02_920px.jpg
Certaines machines sont en service depuis des années et produisent à un rythme effréné des halogènes H7 pour phares de voiture.

Des filaments plus fins qu’un cheveu
La marque Osram existe depuis 1906 et l’entreprise éponyme depuis 1919 ; elle est l’un des plus grands noms de l’éclairage, en particulier automobile. C’est ainsi qu’Osram créait dès 1925 l’ampoule Bilux à double filament pour feux de croisement et feux de route. Plus tard, à l’ère des halogènes, jusqu’à un million d’ampoules sortaient chaque jour des usines. Aujourd’hui, d’autres sources lumineuses sont venues s’ajouter et sont principalement produites par Osram à Berlin. Il y a d’abord eu le xénon ; aujourd’hui les semi-conducteurs (les LED) sont largement utilisés pour l’éclairage automobile. Osram est également leader sur le marché de la LED automobile. Récemment, Osram a même obtenu l’homologation de la première ampoule de rechange à LED.

Thomas Biber, directeur de production SSL, est au fait des puces utilisées par l’entreprise. Son département a été partiellement restructuré et s’est développé rapidement au cours des dernières années. Il y a cinq ans, Osram a lancé la nouvelle série XLS (« eXchangable LED Signallamp »). Les puces simplifient les systèmes d’éclairage. « Pour la première fois, une plateforme unifiée avec quatre sources lumineuses couvre les principaux besoins de signalisation à bord des véhicules. Cela réduit le nombre de solutions individuelles en fonction du modèle », explique Thomas Biber. En outre, un système de remplacement simple permet de réduire les coûts de réparation. « Il n’est généralement plus nécessaire de remplacer le phare, dont le coût atteint aisément 5000 francs : dans jusqu’à 90 % des cas, il fonctionne encore. Au lieu de cela, on remplace la puce. » Les filaments y sont plus fins qu’un cheveu. Autre particularité : chaque luminaire est muni d’un code et d’un jeu de données. « Chaque étape de production est traçable à la minute. »

LKQ Rhiag en visite chez Osram
Ces détails sont également essentiels pour les clients d’Osram. C’est pourquoi Osram ouvre volontiers ses portes pour une visite, notamment lors de la venue de LKQ Rhiag : afin de conseiller les garagistes, l’entreprise a souhaité découvrir la nouvelle gamme. Et la liste est longue : Les produits de deuxième monte vont de la simple batterie de démarrage aux nouveaux projecteurs de travail et complémentaires, en passant par les lampes de sécurité ou les lampes de poche : « Il y a encore beaucoup à venir, vous pouvez être impatient », se réjouit Steffen Fischer, Head of Customer Quality Automotive Aftermarket. La clientèle peut toujours compter sur l’entreprise : « Osram travaille et teste toujours avec des mesures réelles et dans des conditions ambiantes réalistes. » Pour que la qualité convienne parfaitement et avec elle le légendaire slogan publicitaire d’Osram : « Clair comme la lumière du jour. »
vers le haut
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

2 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires